Là où il y a de la boue, il y a de l’énergie!

La nouvelle solution de cogénération alimentée au biogaz fournit une autosuffisance énergétique à 430 acres dans une ferme d'élevage en Écosse.

Notre système de cogénération de 50 kW, équipé d’un échangeur de chaleur à gaz d’échappement Bowman a permis à une ferme écossaise de devenir autonome sur le plan énergétique en convertissant les déchets organiques en énergie renouvelable!

Située à la frontière écossaise, à l’est de Dumfries, la ferme d’Allerbeck est une ferme d’élevage productive s’étendant sur 430 hectares avec plus de 1400 têtes de bétail. La ferme a récemment pris la décision d’investir dans un système d’énergie renouvelable pour ses besoins en électricité et en chauffage.La proposition étant d’utiliser des déchets organiques de la ferme pour alimenter un Bio Digester. Le méthane produit alimenterait un groupe électrogène et la chaleur perdue récupérée du flux d’échappement des moteurs fournirait du chauffage et de l’eau chaude à la ferme et à ses bâtiments – ainsi qu’au processus Bio Digestion lui-même.

Les spécialistes de l’énergie renouvelable Quantum ES ont conçu et installé le système de cogénération autour d’un groupe électrogène Perkins QES62, intégrant des systèmes de commande électriques complets et un échangeur de chaleur à gaz d’échappement Bowman 6-60-3741-8, capable de récupérer jusqu’à 101 KW d’énergie thermique.

En plus de ses propres déchets organiques, Allerbeck récupère également les déchets des fermes locales pour le Bio Digester ce qui crée du biogaz avec une concentration de 60 à 70% en méthane.

L’unité d’émission de gaz d’échappement Bowman s’est révélée particulièrement efficace, au delà du chauffage urbain et de l’eau chaude pour la ferme et le digesteur, car toute chaleur non utilisée est conduite vers une «Décharge de chaleur» alimentant un séchoir à bois qui est vendu localement à la propriétaires pour leurs brûleurs de bois.

Les systèmes de cogénération à base de Bio Digester, intégrant des échangeurs de chaleur à gaz d’échappement Bowman, se sont avérés être populaires dans les applications agricoles, où les périodes de remboursement sont généralement autour de 18 mois.

En outre, les spécifications de haute qualité, y compris celle de l’acier inoxydable 316L qui est utilisée pour chaque partie de l’unité Bowman, se sont révélées extrêmement capables de gérer des carburants agressifs, tels que le biogaz, garantissant la longévité de l’échangeur de chaleur.